SV Tactics #2: Pitching 101

L’un des conseils que nous entendons constamment de la part des entrepreneurs ainsi que des acteurs clés de la Silicon Valley est que le perfectionnement de votre discours, aussi appelé pitch, est absolument indispensable C’est l’un des moments les plus critiques pour un entrepreneur.

En effet le pitching a l’américaine est très diffèrent de ce qui se fait traditionnellement en France où l’accent est d’abord mis sur ​​la présentation de l’équipe et des atouts qu’elle représente avant de discuter du produit / de la solution, et où il s’appuie fortement sur ​​de vastes discours décrivant la société et sa technologie en détails. Aux États-Unis, les meilleurs pitchs sont le plus souvent courts, informatifs voire même drôles. Alors, comment pouvez-vous faire une présentation de fond en 10, 6  ou même seulement 3 minutes ?

La façon la plus efficace de s’assurer que votre pitch couvre tous les éléments vitaux de votre présentation quelle que soit sa durée est de répondre à l’ensemble des questions essentielles suivantes (dans cet ordre) :

• Quel est le problème auquel vous apportez la solution ?

• A qui votre produit est-il destiné ? Qui sont les clients ?

• Comment allez-vous le commercialiser ? Le vendre ?

• Qu’est ce qui le rend unique/compétitif ? Est-il facilement réplicable ? En quoi diffère-t-il de la concurrence ? De quel point de vue est-il particulièrement pertinent ?

• Quelles sont les perspectives de ce marché ? Avez-vous une idée claire de là où vous voulez aller?

Si votre pitch ne répond pas à ces questions, soyez sûr que votre audience vous les posera ! De plus, répondre à ces questions vous préparera à répondre à n’importe quelle autre question relative à votre entreprise ainsi qu’à son offre. En outre, vous devrez toujours être prêt à expliquer quelles sont vos prochaines étapes et quels sont vos objectifs. Une autre astuce indispensable est de toujours se tenir prêt à donner une démonstration. Une présentation percutante vaut mieux qu’un long discours.

Quant à la présentation PowerPoint, elle demeure un support de présentation fondamental. Afin qu’elle soit efficace, vous devrez suivre la règle dite du « 10/20/30 » de Guy Kawasaki : “Votre PowerPoint doit être composé de 10 diapositives, durer 20 minutes et ne contenir que des polices de taille 30 ou plus” (voir le lien vers sa vidéo en bas de page).

Vos 10 diapositives doivent suivre la structure suivante :

  1. Le problème
  2. Votre solution
  3. Votre Business Model
  4. La magie/technologie sous-jacente
  5. Votre marketing et vos ventes
  6. Vos compétiteurs
  7. Votre équipe
  8. La projection de votre activite dans le futur et les différentes étapes pour y arriver
  9. L’étape dans laquelle vous vous situez et la chronologie
  10. La prochaine action à entreprendre

Voici un excellent exemple de présentation PowerPoint. Également un autre modèle  de présentation par J.Skyler ( Venture Capitalist et Angel Investor) .

Et pratiquez, pratiquez, pratiquez… C’est la seule façon de se rendre compte de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas.

What your slides should look like.

Things to have ready before starting to pitch.

Guy Kawasaki: “ The art of the start” @TiECon 2006

The one piece of advice we constantly hear from Silicon Valley entrepreneurs and key players is that perfecting your pitch is absolutely vital! It is one of the most critical moments for an entrepreneur.

The American pitch style differs significantly from the French version.  In France, there is a strong focus on introducing the team’s qualifications first before discussing the product/ solution, and relying heavily on extensive pitch decks outlining the company and technology in detail.  In the US, some of the best pitches are  short,informative and even funny. So how can you have a substantive presentation in 10 – 6 – or even 3 minutes?

The most essential way to ensure you pitch covers all vital elements regardless the length of time is by answering the following set of critical questions (in this order):

  • What’s the problem you’re solving?
  • Who is this for? Who are the customers?
  • How are you going to market it to? Sell it to?
  • What makes this unique/defensible? Can I copy it? Does it stand out? Is it interesting in some way?
  • What’s the market opportunity? Can you see a clear way where to go?

If your pitch does not respond to these questions, then be sure that your audience  will ask you and challenge you on them! Plus, answering these questions will prepare you to answer almost any other questions related to your company and offer. Furthermore, you should always be ready to explain what are your next steps, and what are your goals. Another vital tip is to always be ready to do a demo at almost any point. Showing your product is awesome is worth more than explaining it.

As to the PowerPoint, it still is an important visual support. In order to make it effective, you should follow Guy Kawasaki’s 10/20/30 rule: “Your PowerPoint should have 10 slides, last 20 minutes and contain no font smaller than 30 points “(see the link to his video at the bottom).

Your 10 slides should be organized the following way:

  1. Problem
  2. Your solution
  3. Business model
  4. Underlying magic/technology
  5. Marketing and sales
  6. Competition
  7. Team
  8. Projections and milestones
  9. Status and timeline
  10. Summary and call to action

Here is a great PowerPoint presentation example. Also a 15 slide tempresentation plate by J.Skyler (Venture Capitalist and Angel investor).

And practice, practice, practice… That is the only way you will find out what works and what doesn’t.

What your slides should look like.

Things to have ready before starting to pitch.

Guy Kawasaki: “ The art of the start” @TiECon 2006

By | 2014-01-20T23:30:29+00:00 January 20th, 2014|Advices, News|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment